HÔTEL DURANTI À TOULOUSE

date
Début des travaux : juin 2001 à avril 2004
maître d'ouvrage
Mairie de Toulouse – Service architecture
maître d'oeuvre
Mairie de Toulouse – Service archi

Situé dans le centre historique de la ville et bâti au 17ème siècle, l’Hôtel Duranti est aussi appelé Hôtel Caulet Resseguier.
Bâti de briques rouges badigeonnées à la chaux et ornementé d’éléments en pierre de taille, la présente restauration avait pour objet le ravalement des façades (restauration des parements en briques, des ouvrages en pierre de taille, réfection d’enduits, de badigeons et de zinguerie).

Après mise en place des échafaudages avec tunnels de protection pour maintenir les accès aux bâtiments, la première étape a été le nettoyage des façades : nettoyage et brossage soigné des parements à l’eau.

Les travaux de ravalement ont enduite débuté par la restauration des parements en briques selon le schéma classique de restauration : purge des zones dégradées (briques fracturées ou présentant des sels), puis relancis de briques neuves hourdées au mortier de chaux avant rejointoiement.
Les éléments en pierre de taille ont été principalement restaurés par réalisation de ragréages au mortier de restauration des pierres (bandeaux, frontons, encadrements de baies, proche, pilastres, chaines d’angles, corniches, mains courantes, balustres).
Certaines zones étaient enduites (notamment façade sur Rue) et ont été restaurés par purge puis réfection d’enduits à la chaux grasse avec façon de faux joints dans l’enduit.
Les ouvrages de zinguerie étaient destinés à l’habillage de certains ouvrages en pierre de taille : acrotère, entablement, fronton, main courante.
Les parements ont ensuite reçu en finition un badigeon de lait de chaux (teintes différenciées pour les ouvrages en briques et les ouvrages en pierre de taille).

Techniques utilisées :

Nettoyage de parements / Relancis de briques / Ragréages sur pierre de taille / Enduit à la chaux grasse / Badigeons de chaux / Zinguerie

Situé dans le centre historique de la ville et bâti au 17ème siècle, l’Hôtel Duranti est aussi appelé Hôtel Caulet Resseguier.
Bâti de briques rouges badigeonnées à la chaux et ornementé d’éléments en pierre de taille, la présente restauration avait pour objet le ravalement des façades (restauration des parements en briques, des ouvrages en pierre de taille, réfection d’enduits, de badigeons et de zinguerie).

Après mise en place des échafaudages avec tunnels de protection pour maintenir les accès aux bâtiments, la première étape a été le nettoyage des façades : nettoyage et brossage soigné des parements à l’eau.

Les travaux de ravalement ont enduite débuté par la restauration des parements en briques selon le schéma classique de restauration : purge des zones dégradées (briques fracturées ou présentant des sels), puis relancis de briques neuves hourdées au mortier de chaux avant rejointoiement.
Les éléments en pierre de taille ont été principalement restaurés par réalisation de ragréages au mortier de restauration des pierres (bandeaux, frontons, encadrements de baies, proche, pilastres, chaines d’angles, corniches, mains courantes, balustres).
Certaines zones étaient enduites (notamment façade sur Rue) et ont été restaurés par purge puis réfection d’enduits à la chaux grasse avec façon de faux joints dans l’enduit.
Les ouvrages de zinguerie étaient destinés à l’habillage de certains ouvrages en pierre de taille : acrotère, entablement, fronton, main courante.
Les parements ont ensuite reçu en finition un badigeon de lait de chaux (teintes différenciées pour les ouvrages en briques et les ouvrages en pierre de taille).

Techniques utilisées :

Nettoyage de parements / Relancis de briques / Ragréages sur pierre de taille / Enduit à la chaux grasse / Badigeons de chaux / Zinguerie