Bannière

Amphithéâtre – Nîmes

Paragraphes

Restauration des travées 43 à 48 : élévations extérieures, dessus et revers de la couronne

Maître d’ouvrage : Ville de Nîmes

Maître d’œuvre : Agence GOUTAL – Architecte en Chef des Monuments Historiques

Date de début du chantier :   mai 2017

Date de fin du chantier :          mai 2018

Contexte :

Après la restauration des travées 49 à 53 achevée en 2015, un nouveau chantier débute dans les arènes de Nîmes, deux fois millénaire. La nouveauté c’est que l’intervention est à la fois extérieure et intérieure et concerne aussi bien les façades que la couronne au sommet de l’édifice. Pour parvenir à restaurer le bâtiment sans ôter la patine du temps, de nouvelles techniques de nettoyage des pierres vont être utilisées, comme la nébulisation d’eau. L’aspect esthétique est loin d’être le seul objectif de ces travaux : car même si l’amphithéâtre romain est dans un état de conservation remarquable compte tenu de ses 2000 ans, il souffre d’un mal sournois qui le ronge de l’intérieur : le ruissellement des eaux de pluie. Les travaux relèvent donc de l’urgence sanitaire car attendre encore pourrait à terme compromettre la pérennité du monument.

Techniques utilisées :

1- Nettoyage des parements par :

  • Traitement biocide
  • Nébulisation générale
  • Compresse de nettoyage sur encroutement
  • Micro gommage basse pression localisé

2 – Mise en œuvre de tirants passif au sol de la galerie populaire

3 – Remplacement de pierres de taille monumentales en parement et fourniture de pierres neuves pour gradins

4 – Incrustation de bouchons

5 – Purge des joints ciments et rejointoiement au mortier de chaux

6 – Re-solidarisation de bloc par goujonnage

7 – Fourniture et pose de caniveau inox dans galerie du promenoir

Enjeu (x) :

Durant un an, façades extérieures et gradins antiques de la couronne vont faire l’objet de tous les soins afin de protéger l’édifice des effets néfastes de la pluie. Le chantier condamne provisoirement 120 places assises qui seront restituées au printemps prochain, avec des places supplémentaires créées sur les trois dernières rangées. Cantonné en façade et sur le haut des gradins supérieurs durant l’été, le chantier va se déployer sur le bas du dernier maenianum (les « amphis ») à partir de fin septembre 2017.